Nos tarifs
Dératisation

Découvrez nos tarifs en toute transparence

URGENCE
DÉRATISATION ?

Par ici ! Nous sommes là en moins de 2 heures partout en Île-de-France

Qu’inclue l’intervention de dératisation ?

Découvrez les étapes de l’intervention :

  • Le diagnostic complet de votre logement par un technicien expérimenté et détenteur du certibiocide. et certirougeurs.
  • Le contrôle et la recherche des points d’intrusions afin de comprendre le cheminement des rongeurs et stopper durablement l’infestation dans votre logement.
  • La pose de stations d’appâtage professionnelles et sécurisés contenant des souricides performants.
  • L’application de mousse RACUMIN sur les lieux de passage des rongeurs (sa formule permet d’adhérer aux poils des rongeurs qui sera ensuite ingéré par contact au moment de sa toilette). (79€/passage supplémentaire si besoin).
  • Les frais de déplacement.
  • 1 garantie de résultat de 3 mois.

Ils nous font
confiance

Tarifs TTC clairs et transparents

Surface 0 à 40m²

149 €

Surface 40 à 80m²

179 €

Surface 80 à 120m²

209 €

Surface de plus de 120m²

Sur Devis

QUESTIONS COURANTES

Toutes les réponses à propos de la dératisation

 

Comment se débarrasser des rats ?

Il existe plusieurs méthodes pour contrôler la prolifération de rongeurs, la méthode la plus adaptée repose sur l’identification de la cause de la présence des rongeurs. Il existe des solutions chimiques ou non, provoquant la mort ou non.

Avant une dératisation, comment détecter la présence de rats dans un espace ?

Plusieurs signes très distinctifs sont caractéristiques d’une invasion de rongeurs dans un logement ou un établissement quel qu’il soit :

 

  • Des bruits dans les cloisons qui ressemble à des grattements. Les rongeurs construisent leur nid à l’intérieur des bâtiments dans des amas de matériaux doux. Leur mouvement peut être entendu à travers les murs et plus particulièrement pendant la nuit.
  • Des terriers dans les espaces verts d’un diamètre de 6cm environ, ils nidifient au plus près des zones où ils se nourrissent (locaux poubelles par exemple).
  • Des denrées stockées rongés.
  • Des traces d’excréments sous les meubles (taille d’un grain de riz pour une souris et plus grande pour un rat).
  • Une forte odeur, entre les excréments, l’urine, les rongeurs morts et les matériaux utilisés pour construire leur nid, une forte odeur nauséabonde peut apparaitre au bout de quelques semaines d’infestation.

Quels sont les risques d’une infestation de rats ?

Le risque peut être sanitaire, réglementaire ou pire quand celui-ci touche la structure.

  • Risque sanitaire : Les rats porteurs de germes en tous genres (bactéries, virus) disséminent partout dans la zone infestée durant leur séjour, ces zoonoses (maladie infectieuse transmises de l’animal à l’homme) peuvent être transmises à l’homme et peuvent être fatales pour l’Homme !
  • Risque de dommage sur la structure : les incisives des rongeurs poussant continuellement, ils sont obligés de les ronger afin de conserver leur longueur, c’est ce besoin qui est à l’origine de nombreux accident. En rongeant les fils électriques, ils peuvent causer des incendies ou l’instabilité de certaines fondations.
  • Risque réglementaire : une société ayant une activité de produit alimentaire est dans l’obligation de protéger ses locaux contre la présence d’insectes nuisibles et de rongeurs. Cette obligation est définie dans les règlements sanitaires départementaux et la circulaire du 9 août 1978, article 125.1 et 130.5.

Qui prend en charge la dératisation : propriétaire ou locataire ?

Tout propriétaire est dans l’obligation  de remettre un logement exempt de tout nuisible en effet l’article du 6 juillet 1989 indique que :

« Le bailleur est tenu de remettre au locataire un logement décent ne laissant pas apparaître de risques manifestes pouvant porter atteinte à la sécurité physique ou à la santé, exempt de toute infestation d’espèces nuisibles et  parasites, répondant à un critère de performance énergétique minimale et doté des éléments le rendant conformé à l’usage d’habitation. Un décret en Conseil d’Etat définit le critère de performance énergétique minimale à respecter et un calendrier de mise en œuvre échelonnée. (…)
Le bailleur est obligé de : (…) c) D’entretenir les locaux en état de servir à l’usage prévu par le contrat et d’y faire toutes les réparations, autres que locatives, nécessaires au maintien de l’état et à l’entretien des locaux loués. »

La loi ELAN  n°2018-1021 indique aussi clairement que : « le logement doit-être exempt de toute infestation d’espèces nuisibles et parasites. »

Avant tout signalement qui pourrait engager une bataille juridique avec le propriétaire des lieux, il convient d’identifier la provenance de la nuisance, concernant les parties communes, il faudra vous adresser directement à votre syndic de gestion qui à l’obligation de mettre un place un plan de lutte contre les nuisibles conformément aux dispositions préfectorales du règlement sanitaire départemental de votre région. Concernant les parties privatives, c’est bien au propriétaire de de prendre en charge l’opération de dératisation dès lors que vous avez fait le signalement.

Attention : La responsabilité du propriétaire ne sera pas engagé s’il est constaté un défaut d’entretien du logement mettant en cause l’occupant qui aurait manqué à son obligation d’entretien courant.

Comment se passe une dératisation ?

Une dératisation se passe par plusieurs étapes, l’expert à pour mission :

 

  • Evaluer la surface à traiter
  • Déterminer les voies d’accès des rongeurs
  • Décider de la meilleure procédure à suivre
  • La mise en place des dispositifs de lutte les plus efficaces.
  • Une fois l’opération terminée, le technicien fera le nécessaire pour empêcher le retour des rongeurs, notamment en rebouchant les voies d’accès puis une dernière évaluation des états des lieux est réalisée pour vérifier que le problème est bien réglé de manière efficace.

Que faire pour ne pas avoir de rat chez moi ?

Si vous constatez la présence de rongeurs dans votre habitation, c’est principalement pour se nourrir qu’ils sont là! Toute source de nourriture, d’encombrement, de désordre peut potentiellement attirer les rongeurs. Il est donc essentiel d’adopter des mesures préventives afin de limiter les risques d’infestation. 

Le produit est consommé mais les rongeurs sont toujours là, le produit est-il inefficace ?

Non, c’est normal. Lors de l’utilisation des produits contenant des anticoagulants ou du cholécalciférol, les rongeurs meurent d’hémorragies internes ou d’hypercalcémie. Les 1ers symptômes vont apparaître seulement au bout de quelques jours (3 à 5 jours).

Les appâts anti-rongeurs sont-ils dangereux ?

Lors d’une prise unique et accidentelle d’un raticide anticoagulant, par une personne dans un contexte familial normal, il n’est pas nécessaire de décontaminer ni de faire de contrôle de laboratoire. Par sécurité, on peut toutefois vous conseiller de prendre contact avec le médecin traitant.

Vous ne trouvez pas
la réponse à
vos questions ?

PRENDRE UN RDV

01 84 60 15 60

Retrouvez plus d’informations

Découvrez nous  en action !

Vous pourrez via nos réseaux sociaux, suivre nos équipes de professionnels en action

Restons en contact !

Discutons
en direct !